Infos utiles

Prochains rendez-vous...

Dimanche 24 septembre : Course cyclise "La Podesta Bike cross urban" organisée par la commune en partenariat avec l'Union Cycliste Manosque 04

Samedi 30 septembre : Scène chantante organisée par Mélodies en sous-sol à 20 h, salle de la Frache.

Dimanche 15 octobre : Vide-poussette organisé par la crèche Pirouette Cacahuète de 9 h 30 à 17 h, salle polyvalente.

Dimanche 22 octobre : Opération citoyenne "Pierrevert, commune propre" organisée par la Commune. Rdv à 10 h devant la mairie.

Du mercredi 25 au dimanche 29 octobre : Fête du santon organisée par la Commune avec la Confrérie Nationale des Métiers de l'Art Santonnier, salle polyvalente.

 

 

Où nous joindre

Hôtel de ville
6 avenue Auguste Bastide 04860 PIERREVERT
Tél. 04 92 72 86 87

Fax : 04 92 72 88 60

info@mairie-pierrevert.fr

Ouverture de la mairie :

Lundi à vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h

Jeudi : fermeture à 18 h

Réunion publique N°2 acteurs économiques

Une réunion d'information et de concertation s'est tenue en Mairie le lundi 19 octobre pour les acteurs économiques et touristiques de Pierrevert. M. le Maire a pu compter sur la présence de 7 élus, de Corinne Casal représentant le service financier de la commune, Catherine Légier du Parc du Luberon, Pierre Bianco et Stéphane Garbies représentant la CCIT 04. Patrick Suel, journaliste à La Provence, était présent pour couvrir l'événement. Les différents secteurs d'activité concernés ont pratiquement tous répondu à l'invitation de la Municipalité : structures d'hébergement et de loisir, sociétés de services, commerçants, artisans, praticiens de la santé, golf et domaines viticoles de Pierrevert. Rassemblant une quarantaine de personnes, cette deuxième réunion pour les commerçants et artisans de la commune a été comme en février dernier un succès.

Après la présentation de l'ordre du jour et les remerciements pour les personnes présentes par André Mille, les élus ont rappelé qu'une première démarche de commercialisation allait être entamée par la société CGEO, dans le cadre de l'élaboration de l'Agenda 2016, démarche qui se poursuivra en janvier prochain pour le financement du Guide pratique et touristique, avec le maintien des offres promotionnelles promises aux annonceurs par CGEO. Une mise à jour régulière des coordonnées des acteurs de la commune est nécessaire pour actualiser ces supports de communication.

Madame Catherine Légier, chargée de mission pour la signalétique au Parc du Luberon, a ensuite présenté les grandes lignes de la loi Engagement National pour l'Environnement et son application pour les enseignes et préenseignes depuis le 13 juillet dernier. La suppression de la plupart des préenseignes pour les acteurs économiques et touristiques peut être compensée par du fléchage signalétique par le biais d'un plan de jalonnement et d'une Signalisation d'Information Locale (SIL). Aussi, la Charte signalétique du PNRL, le Guide pratique de la réglementation de la publicité extérieure et les deux derniers documents élaborés par le service urbanisme de la commune : plan de jalonnement et flyer signalétique ont été rapidement présentés puis distribués aux personnes présentes. Ces documents sont téléchargeables sur le site de la commune :

http://www.mairie-pierrevert.fr/signaletique1.html

http://www.mairie-pierrevert.fr/plan-de-jalonnement.html

Madame Corinne Casal, représentant le service financier de la commune, a ensuite fourni des explications complètes sur les modalités d'indemnisation des commerçants concernés suite aux travaux et au retard dans leur exécution dans le centre du village et sur la place des commerces. La commission devrait se réunir à la fin du mois d'octobre pour déterminer les montants d'indemnisation en fonction des dossiers remis par les commerçants.

Pierre Bianco et Stéphane Garbies, représentants de la CCIT 04, ont ensuite expliqué les modalités d'activation du FISAC (Fonds d'intervention pour les services, l'artisanat et le commerce) de DLVA pour les acteurs économiques de la commune. Une enveloppe de 162 000 € est disponible pour la Communauté d'agglomération afin d'aider les acteurs économiques dans leurs dépenses d'investissement (à hauteur de 35% du montant des factures acquittées pour des travaux compris entre 1 000 € HT et 30 000 € HT).

Pour le secteur de l'artisanat, sont éligibles les entreprises inscrites au Répertoire des Métiers. L'artisan devra fournir un bilan d'activité ou un bilan prévisionnel.

Pour le secteur du commerce et des services, sont éligibles les entreprises sédentaires ou non sédentaires inscrites au Registre du Commerce, regroupant moins de 20 salariés, et ayant une activité de service de proximité, de commerce de détail ou de gros (à l'exclusion du commerce de gros industriel). Sont exclues du champ d'intervention de cette opération : les pharmacies et les professions libérales (agences immobilières, banques, cabinets d'assurance...), ainsi que les activités liées au tourisme, comme les emplacements destinés à accueillir les campeurs, les restaurants gastronomiques ou les hôtels-restaurants. En revanche, peuvent être éligibles les cafés, de même que les restaurants lorsque leurs prestations s'adressent majoritairement à la population locale. Les franchisés sont subventionnables uniquement s'il s'agit d'un commerce indépendant.

Pour les 2 secteurs, l'entreprise devra être située sur le périmètre FISAC. Son chiffre d'affaire annuel devra être inférieur à 1 000 000 € HT.

Les dépenses d'investissement éligibles sont : la rénovation des vitrines, les équipements destinés à assurer la sécurité des entreprises, les aménagements destinés à faciliter l'accessibilité des entreprises aux personnes handicapées et aux personnes à mobilité réduite, les dépenses d'investissement relatives à la modernisation des locaux d'activité. Les travaux devront obligatoirement être réalisés par des entreprises (les bénéficiaires ne peuvent effectuer les travaux eux-mêmes). L'intervention des entreprises doit comprendre la fourniture et la mise en œuvre des matériaux et équipements.

Le montant de la subvention est plafonné à 35% maximum (17.5% FISAC Etat et 17.5% DLVA) du coût HT des travaux éligibles dans la limite d'un plafond de 10 500 € par local (soit un montant maximal de travaux pris en compte de 30 000 € HT). Le montant minimum de travaux pris en compte est de 1 000 € HT par local soit un montant de subvention de 350 €.

Les intervenants de la CCIT ont aussi rappelé qu'il ne s'agissait là que d'un seul volet du FISAC, ce fond pouvant être aussi activé pour la dynamisation de l'animation commerciale (dans le cas de l'existence d'une association des commerçants) ou l'aménagement d'espaces publics en accès direct aux commerces, avec la possibilité d'aides avoisinant les 80% du montant des travaux. C'est par exemple un financement qui aurait pu être demandé pour les travaux de la place des commerces et de la Rue de la Frache en 2013-2014.

La réunion s'est terminée par un rappel succinct sur les Ad'Ap. L'Agenda d'accessibilité programmée est une programmation pluri-annuelle des travaux à réaliser, pour que chaque gestionnaire ou propriétaire d'établissement recevant du public (ERP) s'engage à rendre ses locaux accessibles. La date de dépôt des dossiers, fixée au 27 septembre 2015 pouvait être prorogée, tout comme la programmation des travaux à effectuer.

A la suite de cette réunion fort constructive et enrichissante, les différents participants se sont retrouvés pour partager tous ensemble le verre de l'amitié.

Document PDFFISAC DLVA Tranche 1 - 2015

Haut de page | Accueil | Mentions légales | Copyright | Plan du site