Infos utiles

Prochains rendez-vous...

JUILLET-AOÛT

Du 10 juillet au 28 août : Expositions "Vendanges d'ici et d'ailleurs" et "Un village englouti, Les Salles-sur-Verdon" de Louis Plantier, Musée de la Vigne et du Vin

Visite du village par Michel Le Martret : tous les mercredis en juillet et en août, rendez-vous à 10 h devant la mairie

Où nous joindre

Hôtel de ville
6 avenue Auguste Bastide 04860 PIERREVERT
Tél. 04 92 72 86 87

Fax : 04 92 72 88 60

info@mairie-pierrevert.fr

Ouverture de la mairie :

Lundi à vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h

Jeudi : fermeture à 18 h

Nuits Photographiques 2019

L'ouverture de l'édition 2019 s'est effectuée avec le vernissage de la très belle exposition de Bernard Plossu à la Fondation Carzou à Manosque.

Ce grand artiste, ami des Nuits de Pierrevert depuis l'origine, s'inscrit dans la ligne des personnalités marquantes de la photographie française contemporaine qui ont été invitées pour le festival ;

Il présente à Carzou une série de clichés pris entre les années 1960 et 1985, dans des allers retours fréquents des deux côtés de la frontière Mexicano-Américaine, qui résonne particulièrement au regard de l'actualité.

Le Festival se déroulera, quant à lui, toute la semaine du 22 au 28 juillet à Pierrevert.

Lundi 22 juillet
En prélude aura lieu, au soir, un premier vernissage du Off, "L'étOffe des Nuits", au centre équestre "Les Écuries du Riou", qui présentera une démarche originale autour de photos de nus en hymne à la nature.

Mercredi 24 juillet

Ouverture privée du festival avec l'accueil des photographes et des bénévoles au domaine "La Blaque" où sera présentée une belle exposition de Clotilde Richalet.

Jeudi 25 juillet

La tournée des expositions s'effectuera avec le Parrain, Marco Glaviano ; le Président des Nuits, Stéphane Kossmann et la Presse. Ce sera un beau moment de rencontre avec les photographes exposants qui sera marqué par le vernissage, à midi, de l'exposition du parrain au Golf du Luberon : des portraits de musiciens de Jazz très évocateurs.

L'inauguration officielle du festival aura lieu à 18 h, en présence des autorités et des invités d'honneur dont Jean-Pierre Castaldi. Elle sera suivie du vernissage de l'exposition de la cave coopérative.

Toutes les expositions sont ouvertes au public à partir du jeudi 25 juillet midi et tous les jours de 10 h à 18 h.

Pour la première fois, le Jardin de Jeannette, géré par l'association "Grelinette et Compagnie" et situé derrière la salle polyvalente, offrira son cadre bucolique à la présentation des photos de fleurs d'Elmore Demott, prises lors de sa résidence d'artiste en juin, en résonnance avec le mouvement "Nous voulons des coquelicots", pour la cause de la préservation et du respect de notre environnement.

Et bien sûr, le programme habituel de rencontres et de partage autour des photographes présents, ceux qui exposent et ceux dont le travail sera projeté lors des trois soirées.

Le dimanche matin est désormais un rendez-vous important avec le salon des livres photos à la salle polyvalente et un stand de Phox Photo pour découvrir les nouveaux appareils.

Enfin, la clôture se fera par la remise officielle des prix (du jury et du public) à 15 h, à la salle polyvalente.

Rendez-vous pour ces beaux moments partagés dans ce beau village de Pierrevert, autour de l'image qui véhicule tant de messages et d'émotions, et qui nous permet d'appréhender le monde avec un autre regard...

Document PDFHPI web Pierrevert Les 11e Nuits Photographiques dès ce 25 juillet
Document PDFHPI web Pierrevert L'Et Off des nuits
Document PDFHPI web Off des Nuits la photos apporte son aide aux associations
Document PDFHPI web Nuits Photographiques de Pierrevert une soirée Coups de c½ur !
Document PDFHPI web Nuits Photos de Pierrevert Exposition de Clotilde Richalet à La Blaque
Document PDFHPI web Nuits photos de Pierrevert Marco Glaviano expose au Golf
Document PDFHPI web Les Nuits photos de Pierrevert officiellement inaugurées
Document PDFArticle HPI web Les projections font recette
Document PDFArticle HPI web Deux artistes exposent à la Chapelle de Régusse
Document PDFArticle HPI web Dans la ronde des expos photos des Nuits Photos
Document PDFArticle HPI web Nuits Photos De Pierrevert à l'Alabama...

Édito du Maire de Pierrevert, André Mille

Pierrevert est la capitale viticole des Alpes-de-Haute-Provence. Mais elle est également devenue une référence dans le monde de la photographie. Sous la casquette de Stéphane Kossmann, Les Nuits Photographiques sont désormais ancrées dans le patrimoine local et elle s'étendent désormais bien au-delà des frontières de l'Hexagone.
Du 25 au 28 juillet, Pierrevert se transformera à nouveau en une gigantesque exposition à ciel ouvert. Tel un écrin magnifiant les oeuvres des nombreux photographes présents : dans le centre ancien comme dans tous les lieux chargés d'histoire, les caves et les chapelles...
En 2020, le festival pourra prendre ses quartiers dans le théâtre de verdure, d'une capacité de plus de 500 places, actuellement en cours de réalisation. Sa conception va en effet permettre de répondre tant aux besoins des Pierreverdants qu'à l'accueil des manifestations d'envergure comme, bien sûr, Les Nuits Photographiques. Cela laisse présager des projections nocturnes encore plus grandioses...
Enfin, je n'oublie pas que ce succès s'appuie également sur l'investissement de la communauté d'agglomération DLVA et de la Commune, tant sur le plan organisationnel et logistique que sur le plan de la communication. J'en profite d'ailleurs pour remercier le président de DLVA, Bernard Jeanmet-Peralta, et le vice-président délégué à la culture, Pascal Antiq.
La venue d'un parrain aussi prestigieux que Marco Glaviano, pionnier de la photo numérique, dont les clichés (de mode, de célébrités, de paysages et de jazz) sont renommés dans les collections publiques et privées du monde entier, atteste une fois encore que cette édition sera exceptionnelle.
Exceptionnelle également, la présence du très charismatique acteur Jean-Pierre Castaldi : il a d'ores et déjà fait savoir à son ami Stéphane Kossmann qu'il avait hâte de découvrir Pierrevert et d'aller à la rencontre des Pierreverdants.

André Mille

Édito du Vice-président délégué à la Culture de DLVA : Pascal Antiq

Créée par quelques passionnés emmenés par Stéphane Kossmann, cette manifestation a trouvé sa place dans le paysage photographique national.
Sans rivaliser avec les "grands" tels que les Rencontres d'Arles, Visa pour l'image de Perpignan ou le festival de la Galicie en Bretagne, Les Nuits Photographiques de Pierrevert s'inscrivent dans un réseau de festivals exigeant et grand public (l'un n'est pas incompatible avec l'autre) tel que Barrobjectif, dans le village de Barro en Charente, ou Présence(s) photographies à Montélimar.
De grands noms de la photographie sont venus à Pierrevert, en toute simplicité, à la rencontre de plus de 350 photographes, d'horizons et de sensibilités différents et surtout à la rencontre d'un public tous les ans toujours plus nombreux et enthousiaste.
Les Nuits Photographiques de Pierrevert sont bien sûr à Pierrevert, dans le village, au golf, au domaine La Blaque, mais aussi à Montfuron, et à Manosque, à la Fondation Carzou, avec, chaque année, une grande exposition qui dure tout l'été.
L'implication de l'agglomération Durance Luberon Verdon est forte, nous soutenons Les Nuits Photographiques de Pierrevert sans réserve et je me permets, au nom de tous les élus de l'agglomération, de vous souhaiter une belle édition et de beaux projets pour les dix ans à venir.

 

Pascal Antiq

Le mot du Président Stéphane Kossmann

Ancré désormais dans le territoire de l'agglomération Durance Luberon Verdon, le festival des Nuits Photographiques de Pierrevert s'impose comme un événement culturel majeur pour ses habitants.
Il contribue aussi très largement à l'image du département mais aussi de la région par sa programmation de qualité, sa notoriété grandissante dans le monde de la photographie mais aussi auprès du grand public.
Le parrain invité cette année ne démentira pas cette réputation. Il s'agit de Marco Glaviano , l'un des plus célèbres photographes de mode contemporains, comme en témoigne cette magnifique affiche.
Mais ce sont des portraits de musiciens de jazz que le comité artistique a choisi d'exposer au Golf du Luberon, dont la beauté est également remarquable.
Il sera présent au festival, comme les 40 photographes sélectionnés ainsi qu'Elmore Demott, cette artiste américaine venue en résidence à Pierrevert au mois de Juin, dont les clichés seront exposées au jardin de Jeannette. Depuis 2016, Elmore photographie, chaque jour, une fleur, pour entretenir le lien avec sa mère, atteinte de la maladie d'Alzheimer... Cette série, intitulée "Flowers for Mom" une réponse artistique forte et empreinte d'amour. Connectée à la nature, son travail est primé et présenté dans des galeries et des musées à travers le monde.
Cette présence est également un symbole important, car cette résidence s'est faite en partenariat avec l'association "Grelinette et Compagnie" et le mouvement "Nous voulons des coquelicots" pour illustrer cet engagement fort et de plus en plus poplulaire en faveur du respect de la nature et de l'environnement. Le coquelicot, symbole de vie et d'énergie est, comme chaque fleur, vecteur d'un message riche de sens : amour et amitié sont aussi des valeurs de transmission, de partage et de convivialité que notre festival porte depuis sa création.
Le festival Off qui se développe de plus en plus, accueillera, pour cette édition, une trentaine d'artistes de la région. Il s'intéressera, entre autre, cette année à l'image du nu, en nous interpellant sur notre approche de la beauté en relation avec la nature.
Enfin , je tiens encore à remercier chaleureusement nos partenaires financiers, publics et privés, la municipalité de Pierrevert et la DLVA, ainsi que tous les bénévoles qui permettent l'organisation de ce festival.

Stéphane Kossmann

Zoom sur le Parrain de cette 11e édition : Marco Glaviano

D'origine sicilienne, Marco Glaviano a d'abord étudié l'architecture.
Il travaillait dans un théâtre en tant que décorateur et jouait avec un ensemble de jazz.
Il a commencé à prendre des photos de ses amis musiciens, puis des musiciens américains.
Ces magnifiques portraits seront présentés au Golf du Luberon.
Il se lance dans la photographie de mode et crée son premier studio à Rome puis à Milan en 1966. Ses photos commencent à être publiées dans les principaux magazines de mode européens, notamment l'Italien "Vogue", ce qui le conduit naturellement à New-York où il s'établit en 1975.
Il signe un contrat exclusif avec "American Vogue" puis, de 1982 à 1994 avec "Harper's bazaar". Il réalise plus de 500 couvertures de magazines internationaux. Il s'intéresse aux top models (Cindy Crawford, Eva Herzigova...) et réalise les célèbres calendriers de maillots de bain.
Dans les années 1980, en collaboration avec l'agence "Elite", il joue un rôle déterminant dans le développement du phénomène du mannequinat : il s'impose comme l'un des plus grands photographes de mode au monde.
En 1995, il crée, à New York, le "Pier59Studio", l'un des plus prestigieux au niveau international, particulièrement impliqué dans la révolution de l'image numérique. La première photo numérique de mode est publiées dans le "Vogue" américain de 1982.
Tout au long de sa carrière, il est consultant pour Kodak, Fuji, Hasselblad, Phase one , Sinar et Scitex.
Une trentaine d'expositions aux USA, en Russie et en Italie, une quinzaine de livres d'acteurs et de célébrités des dernières décennies ont marqué sa carrière ainsi que de nombreuses campagnes publicitaires pour les plus célèbres marques : Loréal, Revlon, Calvin Klein, Valentino, Armani..
Son intérêt pour le film et la vidéo l'a amené à réaliser de nombreuses publicités mais aussi des courts métrages sur la musique ou la mode.
Le point culminant de son parcours artistique est une grande rétrospective en 2016 à Monte-Carlo pour ses 50 ans de carrière.
Vivant entre New York et Milan, il continue de produire de magnifiques photos de mode, mais aussi des portraits ou des paysages.

Accueil d'artistes en résidence : Elmore DeMott

Pierrevert, terre de création
Depuis 5 ans le festival accueille un artiste en résidence...
Invitée par Stéphane Kossmann, qui l'a rencontrée lors d''un tournage en Alabama aux USA, Elmore Demott est venue passer dix jours à Pierrevert au mois de juin.
Une découverte de la Provence et de ses paysages ensoleillés et fleuris : une aubaine pour cette photographe qui s'intéresse particulièrement aux fleurs... Les champs de coquelicots, de genêts et de lavande l'ont littéralement séduite.
Sa démarche artistique est très personnelle. Elle est une réponse à la maladie d'Alzheimer dont sa mère est atteinte depuis 2016.
"La connexion avec la nature apaise mon âme... Alors, pour faire face à mon chagrin et à ma frustration, je me suis retrouvée un matin, tôt, en train de photographier des fleurs. J'ai alors décidé de commencer à photographier une fleur par jour pour entretenir ce lien indéfectible avec ma mère. C'est ainsi qu'est né "Flowers for Mom". Depuis, je fais un travail quotidien pour trouver une fleur, en apprécier la beauté et la "capturer" avec un appareil photo. Sous différents angles, j'ai choisi un type de plan pour faire officiellement partie de la collection. Toutes les images sont horizontales et prises avec le même objectif. J'en ajoute une par jour et ne saute pas un jour ! "
Au cours de son séjour, elle a été accueillie par l'association "Grelinette et Compagnie", du jardin partagé : l'occasion de se familiariser avec ce lieu qui accueillera son exposition pendant le festival.
L'occasion de faire le lien avec le mouvement "Nous voulons des coquelicots" qui milite contre l'usage des pesticides mais aussi pour une nature préservée et respectée par les humains.
L'art, la littérature, le cinéma, la photo, peuvent servir une noble cause en interpellant sur la beauté menacée de notre planète.
En marge de cette résidence, Elmore a aussi vécu une expérience forte : une soirée au clair de lune.. Des photos de nus dans la nature, qui seront aussi exposées dans le cadre du festival Off au centre équestre "Les écuries du Riou".

Les expositions et les projections

Les expositions
Inauguration de la 11e édition des Nuits Photographiques de Pierrevert
jeudi 25 juillet à 18 h 30, place des Ferrages (parking Crédit Agricole)
Pierrevert
Golf du Luberon
Marco Glaviano, Parrain de l'édition 2019, "Portraits"
Vernissage jeudi 25 juillet à 12 h
Salle polyvalente
Trois regards sur Marseille :
Alain Sauvan "Euromed", Patrice Terraz "La Canebière", Élise Llinares "Littoral Marseille"
Miloudi Youness "PerseFornia"
Jardin de Jeannette
Elmore DeMott, artiste photographe en résidence "Flowers for Mom in Provence"
Extérieur
Guillaume Pepy "Gizakunde"
Cave Petra Viridis
Michaël Busse "Mutations"
Vernissage jeudi 25 juillet à 19 h
Salle de la Frache Haute
Roch Domerego "Mélipona : L'Abeille sacrée des Mayas"
Salle de la Frache Basse
Céline Villegas "Le Havre, la naissance d'une ville"
Chapelle Saint-Patrice
Sandra Reinflet "VoiE.X, artistes sous contraintes"
Domaine La Blaque
Clotilde Richalet Szuch "82 women by a woman, Portraits of South American Cinema"
Ferme Sainte-Marguerite
Lydia Metral "Days gone by"
Chapelle de Régusse
Jean-Claude Liehn "POT (Petits Objets Trouvés)"
Thierry Michau "Waiting"
Vernissage vendredi 26 juillet à 19 h
Manosque
Fondation Carzou
Bernard Plossu "Back and Forth : les deux côtés de la frontière Mexicano-Américaine"
Montfuron
Chapelle
Bernard Coste "Dark Landscapes and other Dreams"
Vernissage samedi 27 juillet à 19 h

Les projections
Les projections se dérouleront cette année sur le parking de la Mairie en raison des travaux de réalisation du futur théâtre de verdure.
Jeudi 25 juillet
Marco Glaviano "Portraits de Jazz men", Parrain de l'édition
Adil Kourkouni Prix Essaouira 2018 "Ksenia Sidorova I hate you too"
Camilo Leon-Quijano "Les Rugbywomen : plaquer les stéréotypes"
Carole Pariat "La voie des ancêtres"
Odile Menesson "Derrière les longs cheveux"
Sandy Rousson "Les Hommes et Femmes Tournesols"
Celine Villegas "Look Mama I'm dancing"
Henri Kartmann "Rivages"
Daniel Nassoy "Homme Nature"
Annie Deryckx "Entre les murs"
Agnès Desfosses "Souvenir d'avenir : LTT, Histoires de vie"
Xavier Voirol "Petit théâtre des Vanités"
Hamza Ben Rachad "Unwanted skin"
Isabeau de Rouffignac "Bhopal, des saris pour mémoire"
Michaël Busse "Mutations"
Vendredi 26 juillet
Bernard Plossu "Documentaire"
Alain Gualina "Les Naufragés ou la Géographie du doute"
Alain Licari "Your Wall. Our Lives"
Anya Miroshnichenko "Femininity Vulgaris"
Ema Cherchi "Nyctalopie"
Eva Lie "Janna"
Clotilde Richalet "Szuch 82 women by a woman. Portraits of South American Cinema"
Flore Giraud "Intensités du malaise"
Guillaume Pépy "Gizakunde"
Julien Adelaere "Les Restes du monde"
Louis Plantier "Les Salles-sur-Verdon, village englouti"
Sandra Reinflet "VoiE/X, artistes sous contrainte"
Alain Sauvan "Zingaro"
Sylvie Goryl "Mes Paysannes"
Iraklis Kougemitros, Lauréat du StreetPhotoAwards, "Living in geometry"
Arnaud Poncet "Alternativ Identity"
Samedi 27 juillet
Marco Glaviano "Models"
Elmore DeMott "Flowers for Mom in Provence"
Anastasia Evsinekina "Nothing ventured nothing gained"
Syene Bernal "Luna Ruine"
Chris Huby "Venezuela - le désastre de Maracaibo"
Elise Llinares "Nishar // Jaffa"
Françoise Galeron "Le chant de l'ogre"
Jean-Claude Liehn "POT (Petits Objets Trouvés)"
Anna Lazareva "Metaphysical Body Landscapes"
Duy Phuong "Le Nguyen Volatile States"
Louai Barakat "L'hiver est très chaud en France"
Patrice Terraz "La Canebière"
Marina Balakina "Molokans"
Thierry Michau "Waiting"

Les rencontres avec le public

Les photographes seront présents sur leurs lieux d'exposition respectifs de 10 h à 18 h du jeudi au dimanche.
Les photographes projetés la veille seront disponibles pour le public au jardin de Jeannette le vendredi, samedi et dimanche de 14 à 15 h
Vendredi
salle polyvalente
15 h - 17 h Conférence "Trois regards sur Marseille" avec les photographes Alain Sauvan, Patrick Terraz et Elise Llinares animée par un sociologue ou un journaliste de presse internationale.
17 h - 18 h 30 Visite guidée de l'exposition de Bernard Plossu "Back and Forth, des deux cotés de la frontière Mexicano-Américaine" à la Fondation Carzou (Manosque)
Samedi
salle polyvalente
10 h - 11 h Conférence "Mélipona : L'Abeille sacrée des Mayas" par Roch Domerego
15 h - 16 h 30 Leçon de photographie du parrain Marco Glaviano
17 h - 18 h Rencontre avec Sandra Reinflet sur ses portraits d'artistes ;
Salle du Cercle (au-dessus du bar "Les Minots")
9 h - 13 h Lecture de portfolios
Dimanche
salle polyvalente
À partir de 10 h Stand Photo Phox et et grande signature de livres photos en présence des artistes. (vente de livres et de tirages).
15 h Remise des prix du jury et du public
Tirage de la Tombola
17 h Clôture du festival

Le festival Off : L'étOffe des Nuits

Du lundi 22 au dimanche 28 juillet 2019. Balade photographique entre Pierrevert, Montfuron, Manosque et Forcalquier. Plus d'une trentaine d'artistes y participent cette année.
Vernissage de l'ensemble des expositions de Pierrevert le lundi 22 juillet à 19 h
Centre équestre Les Écuries du Riou (chemin de Sainte-Tulle) à Pierrevert.
17 h : rendez-vous au Jardin de Jeannette pour une visite à pied des expositions du centre ancien.
Arrêt sur la route à Mario Bistro.
Pierrevert
Les Écuries du Riou (chemin de Sainte-Tulle) Collectif féminin
"Balade autour de la femme, naturelle et sauvage". Lætitia Jean, Elmore Demott, Lorie Erba, Annabelle Pourchier. Grâce à l'accueil de Benoît Sauze et sur une idée originale de Laetitia Jean et Emmanuelle Frutozo, proposition vendredi 26 et samedi 27 juillet, de 9 h à 11 h, d'une visite guidée, "Vivre une exposition en pleine conscience", subtil mélange de leurs univers respectifs.
Bibliothèque pour Tous (cours de la Libération) "Impressions coquelicots" Gilles Bounous
(Exposition jusqu'au 25 août)
Maison pour Tous (cours de la Libération) "Acqua Alta à Venise" Daniel Jourdanet
La Fromagerie de Christophe (rue de la Frache) "Les photographes exposent pour Tambacounda"
Henri Kartmann, François-Xavier Emery, Alain Gualina, Yves Marchais, Bernard Plossu, Isabelle de Rouville, Stéphane Lecaille, Laurent Gayte, Boubacar Touré Mandemory, Bernard Koest.
Au profit de l'association humanitaire Tambacounda de Reillanne
Bar des Coteaux (rue de la Frache) "Les Abruzzes" Magali Romoli
Restaurant Les Minots (cours de la Libération) "Paysages abstraits" Thomas Greffeuille
Peau de Pêche (place du 19 mars 1962) "Regards d'exilés" Pascale Bardy
Jardin Secret (place des Ferrages) "Couchers de soleil" Magali Romoli
"Chez Roudeix", 9 rue du Quair "Enfants du Sénégal" Florence Dibon
"Le 69", 6 rue du Quair "Doxa" Estelle Martinet Dubus
Musée de la Vigne et du Vin (rue du Quair) "Vendanges d'ici et d'ailleurs" et "Un village englouti, Les Salles-sur-Verdon" Louis Plantier (Expo jusqu'au 28 août)
Mario Bistro (route de la Bastide-des-Jourdans)
"Couleurs des Suds" au profit de l'Association Pal'abre 05
"Chroniques phocéennes" André Birou
"Chroniques africaines" Jean-Louis Denarie
Manosque
Galerie Plastik'Art (place Marcel Pagnol) "Séries surjectives" Jean-Michel Pouzet
Empreinte 04 (rue des Marchands)"Argentique et numérique" Alain Giustiniani
Montfuron
Village La photo investit les rues du village... "Instants d'ici et d'ailleurs"
Forcalquier
Espace Boris Bojnev "50 ans de photographies" Henri Kartmann
Ouverture à partir du 10 août - Expo jusqu'au 2 septembre

Le jury 2019

Le jury

Composition
Président : Jean-Pierre Castaldi, comédien
Membres :
- Walter Abrigo, éditeur
- Arnaud Jambu, réalisateur
- Nathalie Clifford, galeriste à New-York
- Kevin Swain, producteur et réalisateur
- Bernard Coste, photographe
- Khalil Nemmaoui, photographe, parrain du 4e Festival des Nuits Photographiques d'Essaouira (sous réserve)

Les organisateurs, les partenaires, les contacts

Partenaires
- Institutionnels
Commune de Pierrevert, DLVA, Département des Alpes-de-Haute-Provence, Région PACA, Ministère de la Culture (DRAC PACA)
- Privés
Crédit Agricole Paca, VOSS, Renault, Groupama, AXA, AOA, Première vision, Golf du Luberon, Phox Photo, l'Occitane, Terre d'Oc, Distilleries de Haute-Provence, Cave coopérative Petra Viridis, Domaine La Blaque, Domaine de Régusse, Chateau Clapier, Éco musée de Volx, Totemis, Photo magazine, La Fondation Carzou à Manosque, la ferme Sainte-Marguerite à Pierrevert Restaurant chez Eric, Olympus, Fuji, Picto, 2BPrint, Carré Couleur, NovaMac, Champagne Pommery, Vodka La French, Institut Français d'Essaouira
La presse
Magazine Photo, L'oeil de la photographie, Réponse photo, Actu Photo, Polka Magazine, Fréquence Mistral, La Provence, Haute-Provence Info, Magasine de l'Air
Contacts
Président : Stéphane Kossmann
stephane.kossmann@gmail.com - 06 12 07 26 81
Directeur artistique : François Xavier Emery
emeryfx@gmail.com - 06 80 02 19 05
Photographes : Frédérique Babin
babin2809@yahoo.com - 06 86 79 58 09
Régisseur : Joel Patris
joel.patris@gmail.com - 06 81 90 89 93
Secrétaire générale et chargée de communication : Claude Bouliou
lesnuitsdepierrevert@gmail.com - 06 36 84 16 49
www.lesnuitsdepierrevert.com

En savoir plus

Site internet : www.lesnuitsdepierrevert.com

Facebook : https://www.facebook.com/Nuits-de-Pierrevert-463286390497293/

Instagram : http://pierrevert-nuitsphotographiques.com/

Document PDFNuits Photo de Pierrevert (Programme 2019)

Haut de page | Accueil | Mentions légales | Copyright | Plan du site