Infos utiles

Où nous joindre

Hôtel de ville
6 avenue Auguste Bastide 04860 PIERREVERT
Tél. 04 92 72 86 87

Fax : 04 92 72 88 60

info@mairie-pierrevert.fr

Ouverture de la mairie :

Lundi à vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h

Jeudi : fermeture à 18 h

Nuits Photographiques 2018

HPI TV (03 août 2018)

Film HPI TV sur les Nuits Photographiques 2018 à Pierrevert

Retour en images sur cette édition anniversaire des Nuits photographiques de Pierrevert. Une grande année pour les Nuits photographiques de Pierrevert qui ont soufflé leurs dix ans ! HPI revient en image sur cette 10e édition, parrainée par le photographe Gérard Rancinan.

Lien pour écouter l'interview d'André Mille, Maire de Pierrevert et de Stéphane Kossmann, président des Nuits Photographiques de Pierrevert

Fréquence Mistral (02 août 2018)

Gérard Rancinan aux Nuits Photographiques de Pierrevert

Lien pour écouter l'interview de Gérard Rancinan, le parrain des Nuits Photographiques de Pierrevert 2018

Fréquence Mistral (25 juillet 2018)

Les Nuits Photographiques de Pierrevert fêtent leur 10ème édition !

Stéphane Kossmann, président du festival est notre invité. Pour cet anniversaire des photographes prestigieux seront présents au Village d'Or et le parrain de cette édition est Gérard Rancinan. Trois de ses immenses photos-toiles seront exposées à la salle polyvalente du village. Nous y animerons un plateau en direct samedi matin à 11 h. Dès demain, place à la photo sous toutes ses formes à Pierrevert ! 

Lien pour écouter l'interview de Stéphane Kossmann, président des Nuits Photographiques de Pierrevert

DICI TV (25 Juillet 2018)

Alpes-de-Haute-Provence : les passionnés de photos se retrouveront aux nuits photographiques de Pierrevert

La dixième édition des Nuits Photographiques de Pierrevert se déroulera du 26 au 29 juillet et c'est un événement pour lequel toute la ville s'investit. Plus d'une trentaine de photographes auront leurs photos accrochées dans de nombreux lieux de la ville comme les caves Régusse ou La Blaque, mais aussi au golf, de quoi prévoir de belles balades pour en avoir plein les yeux mais aussi rencontrer et discuter avec les artistes. Mais plus que de simples rencontres au niveau local, Stéphane Kossman, le président des nuits photographiques, espère pouvoir faire de ce festival un rendez-vous national pour les futures éditions.

Lien pour visionner la conférence de presse des Nuits Photographiques de Pierrevert

Document PDFArticle HPI web (24.07.2018) Les 10es Nuits photos lancées avec le Off
Document PDFArticle HPI web (25.07.2018) Eric Bourret expose au golf du Luberon
Document PDFArticle HPI web (26.07.2018) Daniel Jourdanet et Bernard Vignaud exposent au
Document PDFArticle HPI web (27.07.2018) Gérard Rancinan Merci de me recevoir
Document PDFArticle HPI web (28.07.2018) Aleksey Miakishev de retour aux Nuits photos
Document PDFArticle HPI web (29.07.2018) Le collectif Index aux nuits photographiques

Édito du Maire de Pierrevert, André Mille

Pierrevert est la capitale viticole des Alpes-de-Haute-Provence. Mais elle est également devenue une référence dans le monde de la photographie. Une référence internationale qui, cette année, célèbre son dixième anniversaire.
Ce sera une véritable fierté, pour notre village de célébrer la première décennie de ce festival dédié à l'image. Comme un formidable clin d'½il à cette lumière qui illumine nos vignes. Car Les Nuits Photographiques de Pierrevert ressemblent à certaines de nos meilleures bouteilles : elles se bonifient au fil des ans, grâce à l'investissement sans faille des bénévoles de l'association. Sous la casquette de Stéphane Kossmann, elles se sont ancrées dans le patrimoine local et s'étendent aujourd'hui bien au-delà des frontières de l'Hexagone.
Du 26 au 29 juillet, Pierrevert se transformera à nouveau en une gigantesque exposition à ciel ouvert. Tel un écrin magnifiant les ½uvres des nombreux photographes présents : dans le centre ancien comme dans tous les lieux chargés d'histoire, les caves et les chapelles... Et ce, pour au moins dix ans de plus ! Car, dès l'année prochaine, Les Nuits Photographiques pourront s'installer dans le théâtre de verdure en cours de réalisation, dans le cadre du projet d'aménagement des abords de la salle polyvalente. Cela laisse présager des projections nocturnes encore plus grandioses...
Enfin, je n'oublie pas que ce succès s'appuie également sur l'investissement de la communauté d'agglomération et de la municipalité, tant sur le plan organisationnel et logistique que sur le plan de la communication. J'en profite d'ailleurs pour remercier le président de DLVA, Bernard Jeanmet-Peralta, et le vice-président délégué à la culture, Pascal Antiq, qui ont accordé au Festival une subvention en nette hausse (2,5 fois supérieure aux années précédentes) à l'occasion de ce dixième anniversaire.
La venue d'un parrain aussi prestigieux que Gérard Rancinan, grand artiste du détournement et témoin de l'époque contemporaine, atteste une fois de plus que cette dixième édition sera un grand cru. D'ailleurs, pour aller au bout de la métaphore vinicole, permettez-moi donc de conclure en disant que ce dixième anniversaire s'annonce sous les meilleurs "hospices" ! De très "Beaune" augure donc !

André Mille

Édito du Vice-président délégué à la Culture de DLVA, Pascal Antiq

Dix ans déjà que Les Nuits Photographiques de Pierrevert existent.
Créée par quelques passionnés emmenés par Stéphane Kossmann, cette manifestation a trouvé sa place dans le paysage photographique national.
Sans rivaliser avec les "grands" tels que les Rencontres d'Arles, Visa pour l'image de Perpignan ou le festival de la Galicie en Bretagne, Les Nuits Photographiques de Pierrevert s'inscrivent dans un réseau de festivals exigeant et grand public (l'un n'est pas incompatible avec l'autre) tel que Barrobjectif, dans le village de Barro en Charente, ou Présence(s) photographies à Montélimar.
De grands noms de la photographie sont venus à Pierrevert, en toute simplicité, à la rencontre de plus de 350 photographes, d'horizons et de sensibilités différents et surtout à la rencontre d'un public tous les ans toujours plus nombreux et enthousiaste.
Les Nuits Photographiques de Pierrevert sont bien sûr à Pierrevert, dans le village, au golf, au domaine de la Blaque, mais aussi à Montfuron, et à Manosque, à la Fondation Carzou, avec, chaque année, une grande exposition qui dure tout l'été, notamment cette année avec les photographies de Marc Riboud.
L'implication de l'agglomération Durance Luberon Verdon est forte, nous soutenons Les Nuits Photographiques de Pierrevert sans réserve et je me permets, au nom de tous les élus de l'agglomération, de vous souhaiter une belle édition pour ce dixième anniversaire, et de beaux projets pour les dix ans à venir.

Pascal Antiq

Édito du Président des Nuits Photographiques de Pierrevert, Stéphane Kossmann

Lorsque en 2008, j'ai eu l'idée de créer un festival de la photo à Pierrevert,où mes parents résidaient, j'ai été soutenu, dès le départ, par Peter Knapp, à l'époque directeur artistique du magazine Elle, qui m'avait déjà introduit au Festival de Cannes en me transmettant sa passion et son savoir.
L'idée m'est naturellement venue de reproduire ce modèle de transmission en créant un festival à Pierrevert, qui favoriserait la rencontre entre jeunes auteurs et artistes confirmés. Peter en est naturellement le premier parrain et crée ce joli logo vert qui nous suit toujours. Je partais dans cette aventure avec la complicité d'un autre photographe professionnel, François-Xavier Emery, ainsi que quelques autres passionnés de la photo.
Je mesurais déjà l'ampleur de la tache : convaincre de la réalisation du projet avec très peu de moyens financiers... Heureusement, une équipe de bénévoles très motivée, qui a su mobiliser une grande partie de la population pour nous rejoindre, a permis l'émergence de ce festival et lui a donné sa marque : qualité et convivialité.
Ce festival est l'occasion de rendre la photo accessible au public le plus large possible et sous toutes ses formes : reportage, documentaire, mode ou pure création esthétique. La seule exigence, c'est la qualité artistique.
Les participants sont sélectionnés à partir d'un appel à candidatures sur internet. Près de 400 dossiers nous parviennent du monde entier chaque année. Les meilleurs sont retenus par le comité artistique.
Au total, 387 photographes ont été projetés ou exposés à Pierrevert pendant ces 9 années.
Les artistes et invités sont hébergés par les habitants, la vie du village s'imprime pendant une semaine dans cette ambiance de partage et de convivialité.
Cette dixième édition sera l'occasion de retrouver les parrains et marraines qui ont honoré le festival de leur présence : Peter Knapp, bien sûr, toujours fidèle, tout comme Hans Silvester, mais aussi Steve Hiett, Jean Daniel Lorieux, Sacha Von Dorsen, ainsi que certaines de ces personnalités remarquables qui sont passées par Pierrevert : Bernard Plossu, Aleksey Myakishev, Guillaume de Sardes, Pierre Faure... Nous retrouverons ces beaux moments de complicité et de partage dans un beau livre édité grâce à la générosité de L'Occitane et du Crédit Agricole.
La programmation 2018 s'appuiera sur la trentaine de jeunes talents sélectionnés à l'issue d'un appel à candidatures. Ils seront soit projetés lors des trois soirées nocturnes, soit exposés dans la dizaine de lieux ouverts du village (salles communales, caves ou chapelles).
Le festival est aussi un lieu de création, accueillant un ou plusieurs artistes en résidence. Cette année, le jeune reporter Syrien, Louai Barakat, réfugié à Manosque où il a exposé un magnifique et poignant reportage sur la guerre en Syrie va nous apporter une vision croisée et étonnante entre Alep, sa ville natale et Manosque.
Une autre création originale sera proposée : "Akasha" rassemble les musiciens du trio Pang Pung et un groupe de photographes emmenés par Tilby Vattard dans une performance sonore et visuelle à travers l'Inde.
Mais surtout, c'est un immense honneur d'avoir pour parrain Gérard Rancinan, grand reporter photographe qui a sillonné le monde et perçu ses dérèglements autant dus à l'homme qu'à la nature. Fer de lance de l'agence Sygma, il a obtenu les portraits des plus grands de ce monde mais aussi ancré dans nos mémoires les images saisissantes des grands bouleversements, guerres ou séismes, dont il cherche à trouver le sens. Après le photo-journalisme, il s'est orienté vers la photo artistique, transformant les chef-d'½uvres de l'histoire de l'Art comme "Le radeau de la méduse" ou la célèbre "Cène" en drames contemporains : les rêves perdus des migrants, la décadence de notre société, la beauté côtoyant toujours la déchéance... Sa propre vision du monde.
Cette édition spéciale va donc vivre des moments riches en émotion et dépassera son cadre habituel, avec des soirées prolongées par une deuxième partie dédiée à ces créations et à une rétrospective des grands moments vécus au cours de ces 9 années, dans cette exceptionnelle ambiance conviviale qui est sa marque. Un événement à ne pas manquer du 26 au 29 juillet !
En parallèle du festival, pendant tout l'été, la Fondation Carzou à Manosque, lieu prestigieux accueille une très belle rétrospective de Marc Riboud, "Un regard sur le monde". De la Chine à l'Algérie, en passant par l'Alaska, ses magnifques photos nous feront voyager dans un univers connu par quelques photos emblématiques comme le peintre de la Tour.
Je rappelle que ce festival est né à Pierrevert et restera à Pierrevert, grâce à l'aide importante de la Municipalité, de l'équipe d'André Mille et de DLVA.

Stéphane Kossmann, Président

Zoom sur le Parrain de cette 10e édition, Gérard Rancinan

Gérard Rancinan est un artiste français, né à Bordeaux, dont la reconnaissance est aujourd'hui internationale. Son ½uvre photographique est présentée à travers des expositions personnelles dans les plus prestigieux musées du monde. Témoin de son époque, il a travaillé comme reporter photographe en presse écrite et a été récompensé par six World Press. Il a réalisé des ½uvres documentaires pour la télévision.
À travers une photographie expressionniste, qui se veut une transposition d'un regard sur l'époque contemporaine, Gérard Rancinan gagne de plus en plus une reconnaissance du monde et du marché de l'art contemporain. Il se fait surtout connaître pour ses ½uvres aux dimensions monumentales, d'une qualité qui traduit l'exigence de l'artiste.
Son ½uvre photographique fait partie de grandes collections d'art contemporain. Il a été nommé Offcier des Arts et des Lettres et en 2014,  et il représentait l'hexagone dans le cadre du 50e anniversaire de la reconnaissance par la France de la République Populaire de Chine.
BIBLIOGRAPHIE

"Un autre jour sur terre"
Caroline Gaudriault et Gérard Rancinan, Paradox, 2015

"Another day on earth"
Caroline Gaudriault et Gérard Rancinan, Paradox, Édition anglaise, 2015

La Trilogie des Modernes III : "Wonderful World"
Caroline Gaudriault et Gérard Rancinan, Paradox, 2012

La Trilogie des Modernes II : "Hypotheses"
Caroline Gaudriault et Gérard Rancinan Paradox, 2011

La Trilogie des Modernes I : "Métamorphoses"
Caroline Gaudriault et Gérard Rancinan, Biro Éditeur, 2009

"Le Photographe"
Caroline Gaudriault et Gérard Rancinan, Éditions de la Martinière, 2008

"The Photographer"
Caroline Gaudriault et Gérard Rancinan, Abrams, USA, 2008

"La Trilogia del Sacro Selvaggio"
Gérard Rancinan et Virginie Luc, Federico Motta Editore, Italie, 2007

"Exploit"
Gérard Rancinan, Federico Motta Editore, Italie, 2005

"Art à mort"
Gérard Rancinan et Virginie Luc, Éditions Léo Scheer, 2003

"Urban Jungle"
Gérard Rancinan et Caroline Gaudriault, Éditions de La Martinière, 2000

Pierrevert, terre de création : accueil d'artistes en résidence

Depuis 4 ans le festival accueille un artiste en résidence...

Aleksey Myakishev
Photographe russe très connu, il est venu en résidence au Golf du Luberon en juin 2017. Pendant deux semaines, il a sillonné les rues du village, saisissant les portraits des habitants ou les activités du village (jardin de Jeannette, école, café-restaurant "Les minots") mais aussi des paysages alentours, les champs de vigne...Une magnifique série de photos est sortie de ce reportage : elle fait l'objet de la sortie d'un ouvrage aux éditions Bergger. Ce livre sera en vente sur le lieu de son exposition, dans la salle de la Frache (basse).

Louai Barakat
Ce jeune reporter syrien, demandeur d'asile hébergé avec sa famille à Manosque, a été révélé par l'exposition organisée par Fréquence Mistral en décembre dernier. Présentant un travail saisissant et très émouvant sur la situation à Alep, Les Nuits Photographiques lui offrent une résidence d'artiste pour porter son regard sur Manosque. Il présentera son travail à la chapelle de Régusse.

Akasha
Une autre création originale, celle d'un groupe d'artistes constitué de photographes au regard hors norme dont Tilby Vattard, bien connu des Nuits Photographiques, et de musiciens, le trio Pang Pung, composé de Jean Desaire, Vincent Couprie et Brice Kartmann.
Ils réaliseront une création sonore et visuelle sur le thème de l'Inde. Une performance unique et sensible, où les artistes dialoguent en direct et nous entraînent à la découverte d'une Inde différente, inspirante et résolument contemporaine, résolument réinventée.
Akasha est un mot sanscrit qui signifie éther, espace... Il représente le son, dans la culture ayurvédique des 5 éléments, l'énergie substantielle et impalpable, source de connaissance des âmes et des manifestations de la vie qui nous entoure et nous pénètre, composant chaque élément de l'Univers (Montage vidéo par Alexandre Liebert).

L'Accueil Collectif de Mineurs "Les Renardeaux"
Les Nuits Photographiques investissent de plus en plus le territoire et organisent aussi des actions de sensibilisation auprès du jeune public. Un atelier sera animé par un photographe de l'association à l'Accueil Collectif de Mineurs la première quinzaine de juillet.

Points forts de l'édition 2018

Rencontres avec le public

Des rendez-vous programmés avec les photographes dans le lieu de leur exposition.

Les expositions sont ouvertes de 10 h à 18 h, tous les jours, sauf le dimanche, fermeture à 17 h.

Des rencontres informelles dans le jardin de Jeannette avec les photographes projetés la veille.

Salle polyvalente

Gérard Rancinan, leçon de photographie samedi après-midi à 15 h

Thibaud Yvenine, Céline Domas

Cave Coopérative

Béatrice Mermet

Frache Haut

Collectif Index

Frache Basse

Aleksey Myakishev

Chapelle Saint-Patrice

Constance Decorde

Chapelle de Montfuron

Guillaume de Sardes

Chapelle de Régusse

Louai Barakat, Christine Delpat

Cave de La Blaque

Alfons Alt

Golf du Luberon

Eric Bourret

Ferme Sainte-Marguerite

Sandrine De Pas

Fondation Carzou

Marc Riboud

Salle polyvalente

- Plateau radio, en partenariat avec Fréquence Mistral, samedi à 11 h

- Conférences

- Espace livres et signatures dimanche matin, à partir de 10 h

- Remise des prix du jury et du public Dimanche à 15 h

Jardin de Jeannette

Point de rencontre avec les photographes

Seront également exposés les portraits de tous les bénévoles qui ont bien voulu se prêter au jeu

Centre ancien village

Laurence Verrier

Dans les rues du centre ancien s'exposeront également d'autres photographes pour le Festival Off :

Magali Romoli, José Luis Lozano...

Le jury et les lectures portfolios 2018

Jury 2018

Sacha van Dorssen, photographe, présidente du Jury

Lorène Durret, assistante patrimoine de Marc Riboud

Christian Braekman, producteur

Pascal Pizzoglio, directeur France de Woss Water

Philippe Friedmann, directeur artistique

Eric Mourlot, galeriste New York

Valérie Guérin, galeriste

Lecture portfolios 2018

Michèle et Michel Auer

Sacha Van Dorssen

Lorène Durret

Issiaka Touré

Eric Mourlot

Valérie Guérin

Frédérique Babin

L'association des Nuits Photographiques de Pierrevert

Président : Stéphane Kossmann, photographe
Directeur artistique : François Xavier Emery, photographe
Coordination des photographes et des projections : Henri Kartmann
Comité artistique : Alain Gualina, Henri Kartmann, Frédérique Babin
Directeur technique : Benoît Lasserre
Coordination technique : Joël Patris
Ingénieur son, montage son : Nicolas Lespagnol-Rizzi et Christophe Leusiau
Équipe technique : Vladimir Demoule, Laurent Geugnau.
Responsable des hébergements, accueil des invités et photographes : Catherine Bianucci
Logistique : Elizabeth Dussauze
Secrétaire générale, chargée de communication : Claude Bouliou
Trésorier : Jean-Paul Julien
Maquettiste et gestion site Internet : Didier Kesler
Signalétique : Robert Malaval

Les partenaires

- Commune de Pierrevert, DLVA, Département des Alpes-de-Haute-Provence, Région PACA
- L'Occitane, Crédit Agricole, Renault, les caves de Régusse, La Blaque, Petra Viridis, Château
Clapier, Le Golf de Pierrevert, Eric de Montfuron, Terre d'Oc, Olympus, Phox Photo Manosque,
Carré couleur, Première vision, 2BPrint, Nova Mac, Cemex, Groupama, Axa, Voss Water,
Distilleries et Domaines de Provence
- La presse : Magazine Photo, L'oeil de la photographie, Réponse photo, Actu Photo, Polka
Magazine, Fréquence Mistral, La Provence, Haute-Provence Info, Tous les jours curieux.
- Les Éditions Bergger.
- La Fondation Carzou à Manosque, la ferme Sainte-Marguerite à Pierrevert.

En savoir plus

Contact : 06 36 84 16 49

Site internet : www.lesnuitsdepierrevert.com

Facebook : https://www.facebook.com/Nuits-de-Pierrevert-463286390497293/

Document PDFProgramme complet Nuits Photographiques de Pierrevert 2018

Haut de page | Accueil | Mentions légales | Copyright | Plan du site