Infos utiles

Prochains rendez-vous...

SEPTEMBRE-OCTOBRE

Du samedi 21 septembre au samedi 5 octobre : Exposition intitulée "Regards sur le Myanmar (Birmanie)", Médiathèque de Pierrevert (vernissage le 27 septembre à 18 h)

SEPTEMBRE

Jeudi 12 Rencontre avec René Frégni qui présentera et signera son dernier ouvrage "Dernier arrêt avant l'automne", à 18 h 30, Bibliothèque de Pierrevert

Lundi 16 : Conseil Municipal à 18 h 30, salle du Conseil.

Samedi 21 et dimanche 22 : Journées européennes du patrimoine organisées par la Commune

Mercredi 25 Réunion d'information sur le déploiement de la fibre optique à Pierrevert, à 18 h, salle polyvalente

Vendredi 27 : Vernissage de l'exposition intitulée "Regards sur le Myanmar (Birmanie)" à 18 h, Médiathèque de Pierrevert

Où nous joindre

Hôtel de ville
6 avenue Auguste Bastide 04860 PIERREVERT
Tél. 04 92 72 86 87

Fax : 04 92 72 88 60

info@mairie-pierrevert.fr

Ouverture de la mairie :

Lundi à vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h

Jeudi : fermeture à 18 h

Extension des Consignes de Tri à tous les emballages

Le 1er avril 2019, DLVA dans son intégralité passera à l'Extension des Consignes de Tri (ECT) à tous les emballages. La lettre du tri du SYDEVOM (Syndicat d'Élimination et de Valorisation des Ordures Ménagères) sera distribuée ce mois-ci dans tous les foyers du département afin d'en informer les administrés et de leur communiquer les nouvelles consignes de tri. Le SYDEVOM est un syndicat mixte départemental qui a pour compétence le traitement, la valorisation et la réduction des déchets. Aussi, de nouveaux emballages trouveront leur place dans la colonne ou le bac jaune : les barquettes, les films plastiques, les pots de yaourts, les petits aluminiums (capsules café, petits bouchons...), paquets de gâteaux souples, compotes à boire, tubes de dentifrice.

1 - Pourquoi une évolution des consignes de tri ?

En France, environ un million de tonnes d'emballages ménagers en plastique est utilisé chaque année. Jusqu'à présent, dans les Alpes-de-Haute-Provence, seulement la moitié de ces emballages était recyclable : les bouteilles, bidons et flacons en plastique.

L'autre moitié, constituée des pots, barquettes et plastiques souples ne l'était pas, faute d'exutoires. Dès lors, l'ensemble des acteurs du tri n'a eu de cesse de chercher à répondre à cette incohérence. Aujourd'hui c'est chose faite. Des débouchés existent et le centre de tri de Manosque s'est modernisé en vue d'accueillir efficacement ces nouveaux emballages. C'est ce qu'on appelle "l'extension des consignes de tri à tous les emballages".

A partir du 1er avril 2019, le geste de tri est facilité pour l'habitant : "chez vous tous les emballages se trient !".

2 - Quels sont les enjeux du tri sélectif ?

Pour respecter les principes du développement durable avec des enjeux économiques conséquents pour tous.

En triant mes déchets, je préserve l'environnement en réduisant le nombre de déchets plastiques dans la nature. Je favorise aussi l'économie circulaire fondée sur les "trois R" : Réduire, Réutiliser, Recycler car mes emballages triés sont ensuite réutilisés et transformés en nouvelles matières.

 

 

Les canettes d'aluminium sont fondues en lingots qui sont ensuite transformés en une multitude d'objets : vélos, pièces automobiles, trains...

 

 

Une bouteille n'est pas forcement recyclée en bouteille, elle peut par exemple être transformée en fibres synthétiques utilisées pour la fabrication de pulls polaires.

 

 

L'aluminium et le verre se recyclent entièrement à l'infini ! En recyclant ces matières, on économise plus de 95% de l'énergie nécessaire pour l'extraction des matières premières.

Il y a d'abord les enjeux environnementaux. Ce sont les plus évidents et ils se traduisent essentiellement par la préservation des ressources naturelles et l'économie d'énergie.

En effet, les déchets récupérés vont être réutilisés. Il est plus facile et plus économique de retraiter des produits comme l'aluminium que d'extraire le métal du minerai.

Par exemple une tonne de canettes d'aluminium recyclée permet d'éviter l'extraction de deux tonnes de bauxite et une tonne de plastique recyclée permet d'économiser 650 kg de pétrole brut.

Le tri c'est aussi des enjeux économiques. Moins connus, mais tout aussi importants. Il faut savoir que la collecte et le traitement d'une tonne de déchets enfouis coûtent 260 ¤, alors que la collecte et le traitement d'une tonne de déchets recyclables coûtent en moyenne 135 ¤.

Enfin, le tri c'est favoriser l'emploi local. En effet, depuis la collecte en camion jusqu'au centre de tri ce sont des emplois locaux qui sont créés.

Liens utiles

Lien d'accès à la rubrique Déchets ménagers

Lien d'accès à la rubrique Opération Pierrevert commune propre

Lien d'accès à la rubrique Déchets dans la nature

Haut de page | Accueil | Mentions légales | Copyright | Plan du site